What the Bible says about light and seed

The True Light "In him, (the Lord Jesus) was life, and that life was the light of men. The light shines in the darkness, but the darkness has not understood it. The true light that gives light to every man was coming into the world,…the world didn’t recognize him." John 1:4,9.

The Good Seed and the Weeds “The kingdom of heaven is like a man who sowed good seeds in his field. But while everyone was sleeping, his enemy came and sowed weeds among the wheat and went away. Matthew 13:24,25.

Thursday, October 21, 2010

La Révolte des Dorlotés

Traduction de l'article par Pat Buchanan


Posted: October 14, 2010
7:57 pm Eastern
© 2010


Cela fait quatre jours que la France est paralysée par les grèves. Les compagnies aériennes annulent des vols. Les voyageurs venant de Charles de Gaulle et d’Orly à destination de Paris subissent de longs délais.

Les touristes sont coincés. La Tour Eiffel fermée. Le trafic des trains et du métro sur Paris est restreint. A cause de la fermeture des raffineries, les ouvriers français pourraient provoquer la fermeture des stations-service et forcer le gouvernement à entamer les réserves stratégiques de pétrole.
Des millions de personnes font la grève. Un lycée sur 10 est fermé. Les élèves du secondaire et les universitaires manifestent côte à côte avec les ouvriers et bloquent les portes d’entrée pour paralyser le système d’éducation publique.
Et pourquoi cette crise de colère nationale ?

Le Président Sarkozy a proposé à l’Assemblée Nationale et pousse au Sénat une mesure élevant l’âge de la retraite pour les pensions d’état de 60 à 62 ans.


Or si la France n’élève pas l’âge de la retraite, le système de service de la gestion de la retraite et des pensions fera face à un déficit de 58 milliards de dollars en 2018. La réforme Sarkozy vient à la suite de sa victoire lors de l’abrogation de la loi socialiste datant d’une décennie qui autorisait la semaine de 35 heures de travail.


Sur quelle planète, se demande-t-on, vivent ces français ?


Vers 2050, ces élèves de lycée et étudiants atteindront presque ou surpasseront l’âge de la retraite à 60 ans. Qui, croient-ils, va cracher l’argent pour leur pension ? Sont-ils ignorants de ce qui attend la France et l’Europe?


Aujourd’hui, 23 pour cent des hommes et femmes français ont 60 ans ou plus. Ce chiffre passera à 33 pour cent vers 2050, quand il y aura un travailleur pour verser pour chaque retraité, si on garde l’âge de a retraite à 60 ans.


Aujourd’hui, 5,5 pour cent des hommes et femmes français ont 80 ans ou plus. Vers 2050, ce chiffre doublera jusqu’à 11 pour cent.


Qui, les grévistes français pensent-ils, va payer les impôts pour les frais médicaux de cette neuvième partie infirme et vieillissante d’une nation ?


Alors que l’âge moyen est de 40 ans, en 2050, il passera à 45 ans. Cependant, derrière ce chiffre se cache une réalité encore plus effrayante.


Depuis 1970, le taux de fertilité des femmes françaises est resté au-dessous des 2,1 enfants nécessaires à maintenir la population de la France, ce que les démographes appellent la croissance démographique zéro. Pour les prochaines quatre décennies jusqu’en 2050, il est prévu que le niveau de fertilité des femmes françaises se maintiendra à peu près à 15 pour cent au-dessous de la CDZ


Pourtant il est prévu que la population française de 62,6 millions va faire un bon saut jusqu’à 67,7 millions. Comment une population peut-elle continuer à croître quand le taux de naissance depuis près de 80 ans jusqu’à 2050 est au-dessous du niveau de remplacement ?


La réponse: au fur et à mesure que les français prennent leur retraite, vieillissent et meurent, la France se remplit d’immigrants qui viennent remplacer ceux qui partent et ceux qui sont près de partir et les milliers de bébés français qui ne sont jamais nés parce que leurs parents potentiels ne les voulaient pas.


D’ou viennent-ils ces immigrants?


Certains viennent de l’Europe de l’Est. Mais le plus grand nombre arrivent du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie et des anciennes colonies français au sud du Sahara. Les arabes et les africains peuplent les villes comme Marseille et Grenoble, remplissent les banlieux bourgeonnantes autour de Paris, où toutes les quelques années, ils se déchainent et mettent le feu à des milliers de voitures. Sauf s’ils se déplacent en pelotons, les banlieues sont hors-limites pour les policiers à Paris.


Ces immigrants n’amènent pas les connaissances professionnelles, l’éducation ou les aptitudes aux langues de la jeunesse française. La plupart ne gagneront pas les salaires des français nés en France et de là ne contribueront pas au même niveau d’impôts nécessaires à maintenir un état providence construit par un parti socialiste qui a régné en France de temps à autres pendant des décennies.


Avec la fin de la semaine à 35 heures et celle de la retraite à 60 ans, la perte des bénéfices octroyés aux français au temps des jeunes années du socialisme vient à peine de commencer. Ils peuvent marcher dans les rues, manifester et faire la grève, mais ils ne peuvent pas empêcher l’inévitable.


Ce qui est vrai pour la France est aussi vrai pour l’Europe, où pas une seule nation a un taux de fertilité qui puisse remplacer la population autochtone. Parmi les russes, les ukrainiens, les estoniens, lithuaniens et latviens, le taux de la mort dépasse déjà celui de la naissance. Ces pays ont commencé à disparaître. Et leurs voisins vont les suivre.


Avec la crise financière de 2008-2009, suivie par la menace de non-paiement de dettes par un ou plusieurs pays de l’Union Européenne, soient le Portugal, l’Irlande, la Grèce et l’Espagne, l’Europe entière semble aussi réduire les budgets de la défense pour sauver tout ce qu’ils peuvent de leur États providence.


Ce qui amène à se poser une question que nous-mêmes les américains qui sommes bourrés de dettes ne pouvons plus remettre à plus tard. Pourquoi, 65 ans après la 2ème guerre mondiale, défendons-nous ces nations ? Alors que l’Europe a plus de richesse, a une plus grande population et un état providence plus généreux que le nôtre, pourquoi imposerions-nous des sacrifices à nos compatriotes qui paient pour le privilège de défendre ses populations ?


Au lieu d’emprunter à l’Europe pour défendre l’Europe, pourquoi ne pas les facturer pour assurer leur protection ? Si nous voulons imiter les Romains, pourquoi ne pas demander un tribut, comme les Romains le faisaient?


America est le premier empire de l’histoire qui paie un tribut à ses satrapes.

2 comments:

Anonymous said...

cet article décrit parfaitement notre réalité ... En ce moment , je n'arrive plus a ecouter les infos ..cela me revolte trop ...je prefere faire l'autruche !
quand est ce que les nantis et les révoltés que nous sommes , allons nous nous reveiller avant qu 'une triste réalité nous rattrappe !
Nous vivons (encore ?) dans un pays formidable ( bien doté deja naturellement) ... education ( de trs bonne qualité jusqu'a quand? ) ... santé ( de tres bonne qualité ) pour tous ..solidarité sociale ( assurance chomage , allocations familiales ...) ...bref , c'est désolant !
On dirait qu'on est incapable de s'adapter au monde qui a changé!
Am

Nessy of Patagonia said...

La France de l'histoire est la France de la Révolution.
Aujourd'hui la France est la France des Blocages et Grèves
Ce n'est pas au même niveau ... Hélas.
TRAN

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...