What the Bible says about light and seed

The True Light "In him, (the Lord Jesus) was life, and that life was the light of men. The light shines in the darkness, but the darkness has not understood it. The true light that gives light to every man was coming into the world,…the world didn’t recognize him." John 1:4,9.

The Good Seed and the Weeds “The kingdom of heaven is like a man who sowed good seeds in his field. But while everyone was sleeping, his enemy came and sowed weeds among the wheat and went away. Matthew 13:24,25.

Sunday, April 8, 2012

La Vraie Pâque

Vendredi 6 avril 2012

Ce soir c'est Pessa'h la fête de Pâque
http://schoenelblog2.blogspot.com.br/2012/04/ce-soir-cest-pessah-la-fete-de-paque.html22:15 
Jésus dit : J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir
Lu 22:20 Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

1Co 5:7 Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.
Cette année les Pâques babyloniennes catholiques et la Pâque juive semblent se rejoindre dans les dates, mais il n’en est rien, les trois fêtes de l’Eternel liées à la Pâque commencent ce soir. Il s’agit sans conteste possible de la fête la plus importante pour ceux qui aiment le Seigneur. C’est le moment de relire sa Bible pour comprendre le sens profond de cette fête très particulière. Personnellement cette année je proposerais de commencer une lecture de Matthieu en partant du chapitre 20 : 17 Pendant que Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les douze disciples, et il leur dit en chemin: 18 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, 19 et ils le livreront aux païens, pour qu’ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient ; et le troisième jour il ressuscitera, et en poursuivant la lecture jusqu’à la résurrection de Yeshoua. Ces chapitres couvrent et expliquent le sens réel des trois fêtes liés pour cette période. 
La Pâque et la fête des pains sans levain pouvaient être célébrées dans le désert ; pour apporter à l’Éternel la gerbe des prémices, il fallait être entré «dans le pays». La Pâque était sacrifiée le soir, au coucher du soleil, et mangée la nuit. Au matin, tout était terminé (Deut. 16:6 à 7). La gerbe des prémices était apportée à l’Éternel le lendemain du shabbat, à l’aube d’une nouvelle semaine ou commence le décompte de l’omer. Indépendamment de leur valeur historique comme ayant été célébrées effectivement en Israël, ces fêtes ont une signification typique et une portée prophétique qui se retrouver dans la Passion du Christ.
L’agneau de la Pâque devient la nourriture de la famille qui dans la maison est à l’abri de son sang. La Pâque elle-même deviendra le mémorial célébré chaque année en souvenir de la merveilleuse délivrance opérée une fois pour toutes ; ainsi en est-il de la cène pour le chrétien. La Pâque anticipait la croix ; la cène la commémore. À la Pâque se liait intimement la fête des pains sans levain, qui durait sept jours. Dans la Pâque elle-même, on trouve déjà les pains sans levain ; seul le Seigneur Jésus a été sans levain, sans aucun péché ; le racheté, à l’abri du sang, se nourrit de lui, Agneau de Dieu offert en sacrifice, mais aussi homme parfait qui a pleinement glorifié Dieu dans la séparation absolue de tout mal. La troisième fête, la gerbe des prémices, ne pouvait se célébrer que «dans le pays». L’Égypte nous parle du monde d’où le peuple de Dieu est tiré ; le désert est ce que le monde est devenu pour le croyant : lieu de combats et d’épreuves, mais aussi d’expériences nombreuses de la grâce divine. Pour entrer dans le pays, dans la plénitude des bénédictions que nous avons en Christ, il faut traverser le Jourdain, c’est-à-dire réaliser la mort et la résurrection avec Lui. À la moisson, il fallait prendre du champ une première gerbe pour la présenter à l’Éternel le lendemain du sabbat. Type frappant de Christ ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui sont endormis (1 Cor. 15:20). Unis à un Christ ressuscité, nous sommes appelés à marcher en nouveauté de vie.

Si on relit les évangiles en marchant avec Jésus à travers Jérusalem les jours précédant la Pâque, on le voit entrer triomphalement en roi dans la ville, puis monter au temple et y chasser les vendeurs. Il poursuivit en condamnant les autorités religieuses, puis institua une nouvelle alliance en Son sang. Toutes ces choses annoncent la sortie et la fin des traditions juives fêtées de manière hypocrite et déshonorante par les religieux d’alors, la destruction du temple et de la ville, pour finir avec la dispersion du peuple qui sera vendu et retournera à l’esclavage. Un retour en Egypte en somme, car l’Eternel ne passe plus au-dessus de son peuple, mais le juge et le condamne, car le sang de l’ancienne alliance, n’a plus d’autre valeur que celle d’un enseignement.

Aujourd’hui encore pour les juifs, la fête commence par un festin élaboré, le Seder (un ordre), composé d’aliments qui revêtent une importance symbolique spéciale et au cours duquel la famille revit l’expérience de la rédemption et où elle se concentre sur ce qu’implique le fait d’appartenir au peuple juif. Implicitement un message est envoyé au monde, annonçant un nouveau temps messianique marqué par la renaissance d’Israël et le retour des juifs sur leur terre, comme une nouvelle sortie d’Egypte. Mais attention, il ne s’agit aucunement d’un retour en arrière vers les traditions du judaïsme qui annuleraient alors le principe de la nouvelle alliance par le sang versé de Yeshoua. Le prophète Ezéchiel est très clair sur ce point-là. Il annonce le retour des juifs dans les temps futurs, avant la venue du Mashia’h, mais le Seigneur précise aussi cela : Ez 36 : 21 Et j’ai voulu sauver l’honneur de mon saint nom, que profanait la maison d’Israël parmi les nations où elle est allée. 22 C’est pourquoi dis à la maison d’Israël: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Ce n’est pas à cause de vous que j’agis de la sorte, maison d’Israël ; c’est à cause de mon saint nom, que vous avez profané parmi les nations où vous êtes allés. 23 Je sanctifierai mon grand nom, qui a été profané parmi les nations, que vous avez profané au milieu d’elles. Et les nations sauront que je suis l’Eternel, dit le Seigneur, l’Eternel, quand je serai sanctifié par vous sous leurs yeux. 24 Je vous retirerai d’entre les nations, je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai dans votre pays. 25 Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. 26 Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. 27 Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.

Seul le baptême en Yeshoua représente l’eau purifie des péchés et permet à l’homme de recevoir l’Esprit Saint qui conduit à avoir un cœur nouveau. Ce qui permet au prophète d’ajouter : Ezéchiel 36 : 31 Alors vous vous souviendrez de votre conduite qui était mauvaise, et de vos actions qui n’étaient pas bonnes ; vous vous prendrez vous-mêmes en dégoût, à cause de vos iniquités et de vos abominations. 32 Ce n’est pas à cause de vous que j’agis de la sorte, dit le Seigneur, l’Eternel, sachez-le ! Ayez honte et rougissez de votre conduite, maison d’Israël ! Ainsi le retour en Eretz Israël n’est qu’un prélude, une étape, qui doit mener les juifs à reconnaitre enfin la véritable valeur spirituelle du Seder de Peshah.
Mais si les juifs sont appelés à découvrir le véritable sens de la fête de Pâque et qu’ils vivront cela comme une résurrection en Christ, à plus forte raison les soi-disant chrétiens qui vont fêter les pâques babyloniennes catholiques en s’offrant des lapins et des œufs peints, comme ils souillent le nom de Jésus en l’associant à la fête de Noël, vont-ils connaitre tous les maux et jugement décrits dans le même livre d’Ezéchiel, pendant juif de l’Apocalypse de Jean. Nous sommes dans des temps de jugements et la fête de Pâque est justement l’occasion de revenir au Seigneur afin de dresser une table sainte en Son honneur et communier avec Lui comme Il nous l’ordonne. En effet, le soir de la Cène de Jésus avec ses apôtres, les choses anciennes, les gestes et les rites prennent un tour nouveau dans les paroles de Jésus que Paul rapporte : « Ceci est mon corps » « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. » « faites ceci en mémoire de moi. »

No comments:

Post a Comment

Your comment is appreciated and helps me in choosing various subjects for my posts. Thank you. Ce blogger apprécie vos commentaires qui l´aident à choisir de nouveaux thèmes.. Seus comentarios são bemvindos e ajudam este blogger na escolha de uma variedade de temas.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...