What the Bible says about light and seed

The True Light "In him, (the Lord Jesus) was life, and that life was the light of men. The light shines in the darkness, but the darkness has not understood it. The true light that gives light to every man was coming into the world,…the world didn’t recognize him." John 1:4,9.

The Good Seed and the Weeds “The kingdom of heaven is like a man who sowed good seeds in his field. But while everyone was sleeping, his enemy came and sowed weeds among the wheat and went away. Matthew 13:24,25.

Monday, August 30, 2010

Que Ferait Jésus?

Photo credit to Ridgeway methodist church  Plimpton Plymouth


Il y a quelques années, une petite question tirée d’un livre faisait le tour des églises aux Etats-Unis: What Would Jésus Do? Que ferait Jésus?

Evidemment, comme tout est bon pour servir le Dieu Mamon, ceux qui voient partout un moyen de s’enrichir aux depends de ceux qui croient que porter un bracelet, ou boire dans une tasse avec les initiales “WWJD” vont voir leur vie changer et devenir des chrétiens super spirituels se mirent à l’ouvrage et le marché miroitant des attrape-nigauds religieux se mit en production à pleine vitesse.

Je suis sûr que parmi eux, il y avait des gens très sincères qui essayaient de témoigner de leur attachement et fidélité à leur Dieu et de commencer une conversation avec des incrédules. Cette critique s’adresse surtout aux marchands et aux fabricants.

Cela me rappelle lors de mon enfance, comme j’aimais et comme j'étais fier de ma grande statue fluorescente de la Vierge qui veillait sur mon sommeil agité, que j’avais achetée avec mon propre argent de poche à Lourdes où les rues étaient pleines de marchands d’idoles. J’étais de même très sincère, mais aussi ignorant de l’amour de Dieu et du salut en Jésus-Christ.

Pourtant la question persitste : « que ferait Jésus? » Elle semble être valable, mais la réponse est claire et simple puisqu’on sait déjà ce qu'il a fait et qu’il nous commande de faire de même.

Voyons ce que dit Jean 13: 34. Jésus dit à ses disciples, - Judas avait déjà été congédié-, afin qu’il ne partage pas la substance de l’enseignement sur les Saint-Esprit réservé aux croyants -- : “Je vous donne un nouveau commandement: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimé, vous aussi, aimez-vous les uns les autres”.

Comment Jésus aima-t-il ses disciples et comment nous aime-t-il aujourd’hui? L’amour divin agape se manifeste par des attitudes décrites parfaitement bien par Paul dans Corinthiens et Philippiens et par des exemples d’actions dans tous les épitres. Il est évident que c’est l’amour de Jésus par l’opération du Saint-Esprit dans le cœur du croyant, car Jésus a dit : « de vous-mêmes, sans moi, vous ne pouvez rien faire ». Ces attitudes et actions sont basés sur les gestes de Notre Seigneur Jésus juste après la sainte cène. Le Seigneur Jésus ne nous demande jamais de faire ce qu’il ne nous a pas démontré lors de sa vie sur terre.

Paul use du superlatif lorsqu'il décrit le visage de l’amour: “Et je vais encore vous montrer une voie par excellence". La Nouvelle Version Internationale le traduit par : Je vais vous montrer la voie la plus excellente! I Corinthiens 12:31.

Revenons à Jean. Au début du chapitre 13, le verset1 déclare que “Jésus qui avait aimé les siens qui étaient dans le monde les aima jusqu’au bout, ou jusqu’à l’extrême”. Un autre superlatif!

Comment? La scène suivante lorsqu’il lave les pieds de ses disciples nous sert d’exemple de l’amour en action, d’abord par l’attitude humble de Jésus et ensuite par la pratique de service à ses disciples. C’est dans le service à nos frères et soeurs de l’église, notre famille spirituelle que se trouve la réponse à cette question: Que ferait Jésus?

Paul dans Galates 5: 6 réaffirme cette notion de service lorsqu'íl parle de la liberté en Christ: “La seule chose qui compte, c’est la foi qui s’exprime par l’amour”.

Ce n’est pas seulement une affaire de famille, mais c’est aussi notre témoignage à ce monde en train de périr qui a perdu la boussole et ne trouve plus son chemin dans les ténèbres environnants et les ténèbres qui règnent dans leur coeur à cause du péché qui aveugle.

Jésus a dit; “c’est à cela que le monde reconnaîtra que vous êtes mes disciples: que vous vous aimez les uns les autres”.
John a dit : « celui qui déclare demeurer en lui, doit marcher (vivre) aussi comme lui, (le Seigneur) a marché (vécu) ».

Si vous avez aimé lire cette étude, le lien suivant vous mènera à un poème sur le même sujet:
http://thelightseed.blogspot.com/2010/09/hommage-ma-femme-mirian_06.html


Jean-Louis.

Thursday, August 26, 2010

Distance, Séparation et le remède


For the the English translation of this study, click on the following link:
Si vous aimeriez lire une traduction en Anglais, cliquez sur le lien suivant:

«Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l'Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. Il ramènera le coeur des pères à leurs enfants, et le coeur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit ».
Malachi 4:5,6.

Le ministère de la réconciliation.

« Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous faisons donc les fonctions d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu »! II Cor 5:17-20.

A l’approche du deuxième avènement du Seigneur Jésus, alors que le thème de la paix prédomine partout dans le monde il nous incombe d’examiner ce que dit la Bible à ce sujet. La paix véritable est-elle possible sans pardon et réconciliation ?

Distance et séparation

Définition du mot « Lointain » en Fuégien, language de la Terre de Feu à l’extrême sud de l’Argentine. Un mot de 7 syllabes qui signifie : « Ils se fixent du regard, chacun attendant que l'autre fasse ce que lui-même désire, mais que tous deux sont incapables de le faire ».

On peut certainement apprécier l’imagerie pleine de richesse et de perception du language primitif, mais la question se pose : s’agit-il d’ un manque d’habileté ou une démonstration de mauvaise volonté réciproque ?

Dans la Jardin de Géthsémané, le Seigneur Jésus sachant que son heure était proche, ne pouvant résister par ses forces humaines au fardeau du péché de la race humaine sur ses épaules pria ainsi ce modèle parfait de prière : « Père, si tu le veux, éloigne de moi cette coupe, toutefois que ce ne soit pas ma volonté qui soit faite mais la tienne ». Luc 22 : 42.

Qu’est-ce qui nous sépare ou plutôt qui empêche le rapprochement ?
Fondamentalement, c’est l’orgueil et notre refus de vouloir faire preuve d’humilité.
Nous préférons rester dans une prison qu’on a nous même construit alors que la clé est à portée de la main et qu’elle pourrait nous libérer de la captivité de notre propre disposition et de notre entêtement.

Tout argument dans une dispute gagné au détriment du pardon et de la réconciliation devient une brique de plus sur un mur de séparation. Celui-ci nous protège de ceux-là mêmes que Jésus a placés sur notre chemin pour qu’on les aide dans leur lutte intérieure dans leur recherche du pardon et de la liberté spirituelle.
Tout argument gagné dans un conflit finit par devenir une pelletée de plus dans un fossé de distance entre des personnes qui pourraient être constructeurs de ponts au lieu de fossoyeurs.

Le remède

Où se trouve cette clé qui peut rendre la liberté aux prisonniers?
Seul le Dieu Tout-Puissant, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le père de Notre Seigneur Jésus Christ peut nous donner cette clé libératrice.
Ésaïe déclare : "Il sera pour notre époque un fondement solide, une source abondante de salut, de sagesse et de connaissance; la crainte de l’Éternel est la clé de ce trésor ». Esaïe 33 :6. (Traduction de la Nouvelle Version Internationale par l’auteur) .

Avons-nous un besoin absolument pressant d’un fondement sûr à notre époque actuelle où tout est confusion, perplexité, quand la meilleure solution est de contempler son nombril et de rendre un culte à "mère Gaia" guidés par les grands cerveaux de nos cultures de mort ?

Le Seigneur Jésus s’adresse à l’apôtre Jean dans l’Apocalypse 3 :7: « Écris à l'ange de l'Église de Philadelphie: Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n'ouvrira ».

Il y a une saison pour toute chose sous le soleil, a dit Salomon, mais Jésus envoie ses serviteurs pour proclamer : « Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut », et « Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés ». Actes 4:12.

La seule façon de connaître la paix réelle et la réconciliation avec les autres est d’être avant tout réconcilié avec Dieu.

Pour être réconcilié avec Dieu, Il faut reconnaître et accepter le sacrifice du Seigneur Jésus pour toi. Il nous a apporté la paix, à nous qui étions ennemis de Dieu : reçois le pardon et le salut qui ont déjà été payés par son sang sur la croix et le don gratuit de la vie éternelle offerts à ceux qui humblement se tournent de leur esclavage du péché vers la liberté et la vie qu’il offre gratuitement à ceux qui croient en Lui et ont besoin d’un cœur nouveau et d’une vie nouvelle.

Si tu connais déjà le Seigneur Jésus, que sa paix, sa grâce et son amour demeurent en ton cœur, cherches à accomplir sa volonté, à porter du fruit et continues à porter le regard au ciel et a espérer son prompt retour.

« Père bien-aimé, par ta grâce et le pouvoir de ton amour et par ton Saint –Esprit, libère les captifs dans nos familles, nos églises. Toi seul peux pénétrer ces murs de briques et ces fossés de séparation. Toi seul peut guérir ces cœurs brisés, amers et nous restaurer à ton appel à t’aimer et à te servir en obéissant ton commandement de nous aimer les uns les autres avec une sincérité venant du cœur et de servir nos frères et sœurs avec humilité et soumission à ta volonté et ton but pour nos vies.

Son Nom est une tour forte et la victoire est nôtre par le sang de l’Agneau et la parole de notre témoignage que seul Jésus est Seigneur des Seigneur et Roi des Rois et qu’il est seul digne de nos louanges. Béni soit son Saint Nom». Amen.

Jean-Louis.

Friday, August 20, 2010

Quelle heure est-il ?


Un maître réunit ses élèves autour d’une montre chronomètre très moderne qui indiquait tout du temps dont l’homme du XXI ème siècle a besoin pour pouvoir vivre. Il a soigneusement retiré le verre du cadran et tient dans sa main des brucelles, petites pinces aux pointes fines dont se servent les horlogers.

Quelle heure est-il ? demande-t-il aux jeunes.
Tous lui donnent l’heure en unisson.

Maintenant, poursuit-il en retirant délicatement l’aiguille de centième de seconde, quelle heure est-il ? Tous répondent encore une fois lui donnant l’heure précise.

Et maintenant ? Il retire alors l’aiguille de dixième de seconde. Toujours la même réponse.

Puis, il retire l’aiguille des secondes et les élèves peuvent encore lui donner l’heure précise à la minute près.

Ensuite, il enleve l’aiguille des minutes ne laissant que l’aiguille des heures.
Est-ce qu’on peut encore savoir quelle heure il est ?
Oui, bien sûr, répondirent les élèves. Elle est suffisante pour indiquer l’heure.

Avez-vous remarqué que quand on demande l’heure à quelqu’un, la question reste toujours : Quelle heure est-il ? A-t-on jamais entendu quelqu’un demander quelle minute ou quelle seconde est-il, puisque que nous vivons dans un monde où notre vie dépend de décisions faites à l’aide d’ordinateurs qui eux sont capables de fonctionner à la nanoseconde ?

Si on applique cette petite leçon à la Bible, qui a créé le temps, en divisant le jour et la nuit avec le soleil et la lune et la rotation de la terre en 24 heures dont nous tenons les fuseaux horaires chacun d’une valeur d’une heure ?

Comment nos ancêtres pouvaient-ils vivre simplement avec l’aide d’un cadran solaire ou d’un sablier, ou plus tard avec une horloge qui n’indiquait que les heures et les minutes?

Pensons maintenant à Jésus lorsqu’il reprochait aux pharisiens de concentrer leur attention et leur jugement sur des détails peu importants qu’ils élevaient à un niveau que Dieu lui-même n’exigeait pas, alors qu’ils négligeaient les commandements les plus importants.

Aujourd’hui encore, il existe dans l’église des gens qui « cherchent la petite bête », se concentrant sur un verset obscur, difficile à comprendre ou à expliquer pour prouver un point avec une attitude pharisaïque. Cela me fait penser aux aiguilles de centième de secondes, de dixième de secondes, de secondes et même de minutes qui sont pratiques bien sûr mais qui n’empêchent pas de savoir l’heure.

L’aiguille des heures pourrait être comparée aux grandes doctrines importantes de la Bible sans lesquelles personne ne pourrait comprendre l’existence, la nature, le caractère de Dieu, les prophécies, le salut et le pardon des péchés, sa volonté, et ses commandements qu’il nous a donnés pour notre bénéfice. Les autres versets isolés et peu nombreux font partie du canon biblique, mais quand on s’en sert pour diviser et envenimer les discussions, nous entrons dans un territoire dangereux.

Paul nous avertit de ne pas être sectaires. Quelle heure est-il dans l’église aujourd’hui ?

Vivons-nous au temps de Martin Luther, de Calvin, des frères Wesley, de Charles Spurgeon, ou de n’importe quel grand homme de Dieu? Certes, ces hommes ont été des instruments puissants dans la main du Seigneur et la propagation de l’évangile, mais ce ne sont pas d’eux ou de leurs pensées que dépend notre salut.

La Bible est toujours actuelle et éternelle. Que dit Dieu du salut, la plus grande manifestation de son amour pour l’homme :

« Car il dit: Au temps favorable je t'ai exaucé, Au jour du salut je t'ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut. II Corinthiens 6 :2.

« Dieu fixe de nouveau un jour -aujourd'hui- en disant par la bouche de David si longtemps après, comme il est dit plus haut: Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, N'endurcissez pas vos coeurs. Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d'un autre jour. Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose de ses oeuvres, comme Dieu s'est reposé des siennes ». Hébreux 4 :7-10.

Nous devons vivre dans l’éternel présent de Dieu et nous garder de devenir esclaves d’un temps imposé par l’homme et croire que nous allons manquer notre vie si nous ne suivons pas les exigences du monde qui ne sait même pas où il va et quelle heure il est dans le temps alloué par Dieu à l’homme sur la terre.

Jean-Louis.

Monday, August 9, 2010

The Inescapable Curtain


The Inescapable Curtain
Metamorphosis

Written and posted by Jean-Louis 
http://thelightseed.blogspot.com


The dreams of youth germinate
Into cocoons of silky threads
Patiently woven over seamingly endless years

Butterfly wings overburdened
By teary clouds
Find their final abode
Among fading flowers
Gathered in passing

Memories collected
In our music boxes
Loose their fleeting hold
To awaken yet again
The dear voices of the past

And the dance steps
Wind down and fade
Discreetly behind the curtain
But then, later on, the box opens up
And the notes chime anew
On the shelf of our thoughts.

 Your eyes saw my unformed body. All the days ordained for me were written in your book before one of them came to be. Psalm 139:16
 For, "All men are like grass, and all their glory is like the flowers of the field; the grass withers and the flowers fall"  I Peter 1:24 New International Version (©1984)

Jean-Louis
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...